2 types de soumission : gratuite (BASIC) et payante (PREMIUM)

Accueil > Art-Culture



L'annuaire contient actuellement 36 Site(s) répartis dans 17 Catégorie(s)


 Bol tibétain

Bol tibétain Les bols chantants de la région tibétaine fascinent, ces bols s’alignent parmi les rares matériels rendant vraiment saisissables, sensiblement tactiles, les flux sonores. La frisson tonitruantes et riche du bol chantant du Tibet de la région Tibet a la faculté de vibrer pendant plus d’une minute. Dès qu’un bol sonnant résonne, il s’avère possible d’écouter divers rythmes : la note source et un autre son encore plus pertinent, sourd, pulsatif et ce son rappelle le bruit mythique du son émis par le yogi.

Lorsque le bol sonore est tripoté, il émet un chant permanent justifiant sa dénomination : « bol du Tibet sonore » par les Occidentaux.

Concernant le physique, les sonorités d'un bol du Tibet chantant produisant des sons simultanément avec la trépidation principale du corps, les os, les fluides de l’organisme et encore les globules. Les corps les plus subtils reçoivent aussi ces trépidations et s'influencent les uns les autres. Ces trépidations gratifiantes sont connues comme se répandant via la totalité de l’individu. Le son du bol de la région Tibet s’avère être un son permanent et sonorités s’annoncent comme d’excellents éléments de concentration ainsi que d’orchestration.

Analysons en considérant les débuts des bols chantants du Tibet
Quelques pages sur l'art du Tibet : bols tibétains

Les bols chantants du Tibet sont venus de l’état de l’Inde, du Pays du Milieu, du Royaume du Tibet, du Royaume du Bhoutan ainsi que de la République Fédérale du Népal. Le souterrain de ces États est riche métaux précieux et ressources thermales ; les forgeurs errants (vagabonds) fondaient leurs matières à partir des aciers libres dans la partie géographique où ces derniers séjournent pour quelques temps. Pour bon nombre, les forgeurs employaient l’élément cuivre ainsi que l’élément étain mélangés de certains métaux ressortissants (qui, sûrement, seraient distincts suivant les espaces géographiques) et donnent des créations en bronze à partir de ces assemblages. Les forgeurs itinérants se révélaient intuitivement en rapport réellement approchant avec l’environnement, le cosmos, les forgeurs eux-mêmes ainsi que leurs produits, et se réunissant avec ces éléments les artistes ont reflété la force de l’entendement ainsi que le son primordial.
Les tous premiers bols tibétains ont été élaborés dans les zones himalayennes à l’ére du Bronze dans l’Empire du Milieu pendant l’Antiquité.

www.bols-chantants.com | Hits : 2